Retranscription du Tuyau, numéro 7, page 2 (26 août 1915)

Voir la page originale du journal ici

séparation

de la réunion ci-dessus sous le titre de "Caisse de Secours Internationale" et comprend un français et un russe par camp, deux anglais et deux belges, au total 16 membres. Elle est gérée par un comité d'administration comprenant un Président (français) et 2 contrôleurs (1 russe et 1 anglais). Ce sont MMrs Caron, Krasting et Cady.
La caisse sera sous le contrôle des autorités allemandes, elle aura à sa disposition comme ressources
A. Les dons des Comités aux prisonniers
B. Remise volontaire de fractions ou parties de mandats
C. La moitié au moins de la recette des concerts, représentations théâtrales et autres spectacles. La somme à répartir aux nécessiteux sera établie selon la situation de la caisse et la situation personnelle de chaque prisonnier.
Le Président ou les contrôleurs vérifieront la recette de chaque spectacle. Les fonds seront conservés par les autorités allemandes.
A la liquidation les sommes en caisse seront distribuées à tous les nécessiteux.
Nos lecteurs peuvent voir par ce qui précède, que le travail a été sagement organisé par les hommes dévoués qui gèrent les intérêts de leurs camarades moins fortunés qu'eux.
Nous pouvons être surs qu'ils accompliront leur oeuvre en toute conscience. De leur côté, les autres prisonniers ne doivent pas rester inactifs.
Il leur appartient 1°de provoquer des fetes en soumettant à l'approbation des autorités allemandes des projets de concerts ou de matinée alléchantes et capables de faire recette. 2°de venir en foule à ses fêtes, en ne détournant pas pudiquement les yeux lorsqu'ils passeront devant les troncs déposés à la porte d'entrée. Une offrande même minime est précieuse, quand elle est multipliée par dix ou par cent; et nous connaissons assez la générosité de nos camarades pour être sûrs que la leur ne sera pas minime. Ainsi notre caisse ne se tarira pas et nous aurons la satisfaction de faire le bien en nous amusant, ce qui n'est pas la façon la moins spirituelle de le faire.
H.Jacob

séparation

Les grands faits de la quinzaine

I°La guerre, 1°Front français. Presque rien à signaler. Engagements sans importance dans le secteur d'Arras. Nous remportons des succès locaux dans les Vosges. L'offensive allemande dans les Argonnes semble arrêtée jusqu'à nouvel ordre.
2°Front italien. Attaques heureuses des Italiens près de Tolmein (collines de Santa Maria et Santa Lucia).
3°Dardanelles. Le champ d'action des alliés s'agrandit. Il y a maintenant quatre points de débarquement.
4°Front russe. La retraite des Russes se poursuit. Kowno, Novo Georgierwsk et Osconietz sont tombées (18-20-22 Août, laissant un gros butin en hommes et en canons (environ 800 pièces) entre les mains des Allemands. Les Russes occupent une ligne qui va, à peu près, de Rigs à Brest-Litowsk. Un combat naval a eu lieu le 21 Août, à l'entrée du golfe de Riga, entre la flotte russe et la flotte allemande. Cette dernière a forcé la passe. D'après un communiqué russe récent, elle ne serait plus actuellement dans le Golfe.
II La Diplomatie. 1° Déclaration de guerre de l'Italie à la Turquie (20 août) 2° Pourparlers de la Quadruple Entente avec les Etats Balkaniques. L'entente, désireuse de reconstituer la ligue balkanique, a fait demander à la Serbie et à la Grèce, si elles étaient prêtes à abandonner à la Bulgarie, l'une la Macédoine, l'autre le port de Harvalla et son Hinterland. La Serbie aurait après la guerre des compensations par ailleurs (Albanie? Bosnie-Herzégovine?). La Grèce se paierait au détriment de la Turquie en Asie Mineure. La Grèce s'est déclarée hostile à toute cession de territoire. Mr Patchick dans une réunion de la Chambre Serbe (20 Août) a conseillé aux députés d'accepter les projets de l'entente, à condition qu'ils ne mettent pas en jeu l'excistence même de la patrie. Par contre les journaux allemands nous annoncent que l'accord turco-bulgare est sur le point d'être conclu.
III Politique intérieure des Etats. 1°Allemagne. Réunion du Reichstag le 19 Août. Discours du chancelier (Thèmes développés: les victoires allemandes à l'Est. Retour des grands blessés allemands. Remerciements aux neutres (Suisse-Hollande- Suède) et au Pape qui a fait à la Prusse Orientale un don princier. Aperçu rétrospectif des Origines de la Guerre. Les Anglais seuls coupables). 2° France. Réunion des Chambres (20 Août). Millerand répond, à propos du service de santé, aux critiques formulées contre sa gestion. Une crise ministérielle ne semble pas probable.
3° Grèce. Election de M.Zauritzianos, venizéliste à la Présidence de la Chambre (57 voix de majorité). Retrait du cabinet Gunaris (17 Août) M.Venizelos a acceptéde former le nouveau ministère.
IV Fait Divers. Voyage de Kirchener et de Millerand au front. Une rencontre curieuse a eu lieu. Kitchener a reconnu à la tête d'une division de cavalerie Mr Bazatier jadis membre de la mission Marchand.